Les résumés complets seront bientôt en ligne

Session Clinique 01- Jeudi 8 Octobre 2020 - 08h05

Résumé N° : C0_008

Traitement anticoagulant chez les patients en attente de transplantation hépatique

Domitille Erard-Poinsot* (Lyon), Jeanne Marie Giard (Montréal), Alissa Chehade (Montréal), Philippe Willems (Montréal), Marc Bilodeau (Montréal), Michel Bergère (Lyon), Boilot Olivier (Lyon), Geneviève Huard (Montréal), Jérome Dumortier (Lyon)

Introduction : Les patients en attente de transplantation hépatique (TH) peuvent être sous anticoagulant, pour la plupart pour une thrombose de la veine porte (TVP), en accord avec les recommandations de Baveno VI. Le traitement anticoagulant est efficace pour permettre une reperméabilisation la veine porte, prévenir une récidive de la thrombose et éviter son extension pour faciliter la TH mais ses risques ont été peu étudiés chez les patients en attente de TH. L’objectif de cette étude cas-contrôle était d’évaluer les risques d’un traitement anticoagulant dans une large cohorte de patients en attente de TH.

Patients et méthodes / ou matériel et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective réalisée dans deux centres de TH entre Janvier 2010 et Mars 2018. L’ensemble des patients sous traitement anticoagulant sur la liste d’attente ont été inclus et ont été comparés à un groupe de patients sans traitement anticoagulant sur liste. Les deux groupes étaient appariés en fonction de l’âge, du sexe, de l’année d’inscription sur liste, du score de MELD et de la cause de la cirrhose. Tout épisode de saignement sur liste, sa cause, sa sévérité (hospitalisation et transfusion) ainsi que la mortalité liée au saignement ont été rapportés. Les complications hémorragiques du geste chirurgical de TH ont également été décrites.

Résultats : Sur les 1250 patients en attente de TH sur l’ensemble de la période d’étude, 110 (8,8%) patients étaient sous traitement anticoagulant (TVP 79,1%). Des épisodes hémorragiques sont survenus chez 40 patients (36,4%) traités par anticoagulation (délai médian 2,9 mois (IQR : 0,6-11,0)) et chez 16 patients (14,5%) dans le groupe sans traitement anticoagulant (délai médian 7,5mois (IQR : 2,2-10,4)), (p

Conclusion : Le traitement anticoagulant chez les patients sur liste d’attente de TH est associé à un risque significatif de complications hémorragiques, souvent non lié à l’hypertension portale. Il existait une surmortalité dans le groupe des patients sous anticoagulants mais qui n’était pas liée aux complications hémorragiques.

L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt

Fermer le menu