Les résumés complets seront bientôt en ligne

Session Clinique 01- Jeudi 8 Octobre 2020 - 08h05

Résumé N° : C0_009

Survie des patients transplantés hépatiques pour carcinome hépatocellulaire (CHC): influence de l'âge

Valentin Rolle* (Poitiers), Laure Elkrief (Tours), Rayan Elfadel (Poitiers), Hélène Barraud (Tours), Louise Barbier (Tours), Frédérique Prevost (Poitiers), Olivier Raphaël (Poitiers), David Tougeron (Poitiers), Ephrem Salame (Tours), Christine Silvain (Poitiers)

Introduction : Le CHC est actuellement la 1ère indication de transplantation hépatique (TH). L’âge moyen au diagnostic est d’environ 65 ans. Du fait du vieillissement de la population plus de patients seront transplantés pour CHC. La survie post-TH à court terme ne diffère pas selon l’âge, alors qu’à plus long terme elle diffère selon les études.
L’objectif principal de notre étude était d’évaluer la survie globale (SG) et la survie sans récidive (SSR) des patients transplantés hépatiques pour CHC selon l’âge.

Patients et méthodes / ou matériel et méthodes : Nous avons étudié, dans une cohorte monocentrique et historique, les TH pour CHC entre 2011 et 2018. Les critères étudiés étaient les suivants : SG, SSR, évènements péri-opératoires, traitements chirurgicaux en post-TH, événements cardiovasculaires, évolution de la fonction rénale et cancers de novo. Le Kaplan Meier et le test du Log Rank ont été utilisés pour l’évaluation statistique, le modèle de Cox pour l’analyse multivariée. Les patients étaient répartis en deux groupes d’âge : les patients « âgés » (≥ 65 ans) et les patients « jeunes » (

Résultats : Parmi les 283 patients inclus, 65 appartenaient au groupe « âgés » et 218 au groupe « jeunes ». La population était homogène, sauf pour le statut tabagique (actif : 17,0 % « âgés » vs 34,7 % « jeunes »), la cause de la cirrhose (alcool et NASH : 76,9 % « âgés » vs 58,0 % « jeunes » ; virales B et C : 18,5 % « âgés » vs 38,2 % « jeunes »), la médiane de suivi (25,6 ± 20,7 mois « âgés » vs 37,6 ± 24,4 mois « jeunes ») et la clairance rénale pré-TH (92,3 ± 29,2 mL/min/1,73m² « âgés » vs 103,2 ± 32,2 mL/min/1,73m² « jeunes »). La durée médiane sur liste d’attente était de 9,7 mois tout âge confondu. A l’étude anatomopathologique de l’explant seuls 9 % des patients n’avaient pas de CHC. Un cholangiocarcinome était associé au CHC dans 10,3 % des cas, tout âge confondu. Il n’y avait pas de différence significative concernant la SG et la SSR (recul médian 24 mois) respectivement de 87,9 % et 94,2 % chez les patients « âgés », et de 85,4 % et 86,0 % chez les patients « jeunes ». L’intoxication tabagique active était associée à une SG significativement diminuée en comparaison aux patients non tabagiques mais également aux patients tabagiques sevrés, sans lien avec l’âge. Tout âge confondu la cause principale de décès à 1 an était l’infection (24,2 %) alors qu’à la fin du suivi les récidives de CHC prédominaient (34,2 %).

Conclusion : Dans cette étude, SG et la SSR à court terme ne sont pas impactées par l’âge. Grâce à un bilan pré-TH le plus exhaustif possible, en particulier cardiovasculaire, l’âge ≥ à 65 ans ne doit pas être une contre-indication à la TH pour CHC.

L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt

Fermer le menu