Les résumés complets seront bientôt en ligne

Session Clinique 02 : CHC - Jeudi 8 Octobre 2020 - 14h30

Résumé N° : C0_020

Faisabilité et résultats de l’ablation percutanée par radiofréquence “No Touch” multibipolaire des carcinomes hépatocellulaires (CHC) non visibles en échographie

Gisele Nkontchou* (Bondy), Alina Lutu (Bondy), Elia Gigante (Bondy), Lorraine Blaise (Bondy), Aurelie Walter (Bondy), Jean Charles Nault (Bondy), Grando Veronique (Bondy), Pierre Nahon (Bondy), Olivier Sutter (Bondy), Olivier Seror (Bondy)

Introduction : 15% des premiers CHC de moins de 2 cm parfaitement visibles sur l’imagerie injectée en coupes fines (scanner et/ou l’imagerie par résonance magnétique) restent totalement invisibles à l’échographie, même après l’utilisation de la fusion d’image (FI). Cette étude rétrospective monocentrique rapporte les résultats de la radiofréquence percutanée “No Touch” multibipolaire (NTMBP-RFA) sous échographie réalisée en s’aidant du système de navigation dans ce contexte.

Patients et méthodes / ou matériel et méthodes: Entre janvier 2015 et mars 2020, 203 patients consécutifs (117 hommes, âge médian 68 ans, 94 naïfs ,190 avec une cirrhose constituée (187 Child A /3 B liée à l alcool (n=56, VHC n=54,NASH n=44,VHB n=29 et autres n=7) atteints de CHC (n= 342) de petite taille (diamètre médian du plus gros nodule non visible en échographie ≤ 23 mm) traités par NTMBP-RFA ont été inclus. La visibilité de la tumeur était classée comme suit : i) Groupe 0 (n=52) : nodule complètement indétectable y compris après FI; 2) Groupe 1 (n=94) : nodule non visible en échographie mais devenant partiellement ou totalement visible après FI; 3) Groupe 2 (n=196) : nodule visible en échographie. L’efficacité technique, le contrôle tumoral local et les complications majeures ont été comparés entre les 3 groupes. La progression tumorale locale a été estimée par la méthode de Kaplan-Meier.

Résultats : Les tailles médianes des tumeurs traitées étaient de 14, 14 et 15 mm (NS), les taux d’ablation complète de 52/52, 93/94 et 195/196 (NS) après plus d’une séance pour 11/52, 9/94 et 6/196 lésions dans les groupes 0, 1 and 2 respectivement (p

Conclusion : L’utilisation du système de navigation et de la FI permet un traitement efficace par NTMBP-RFA de CHC non visibles en échographie et au prix d’un plus grand nombre de sessions et un risque plus élevé de récidive locale

L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt

Fermer le menu