Les résumés complets seront bientôt en ligne

Session Clinique 02 : CHC - Jeudi 8 Octobre 2020 - 14h30

Résumé N° : C0_024

Nouveaux sous-types de carcinome hépatocellulaire : analyse de la concordance histologique et immunohistochimique de 50 biopsies et 50 pièces opératoires appariées

Nathalie Sturm* (Grenoble), Mélanie Benoit-Janin (Bron), Arnaud Seigneurin (Grenoble), Romane Siest (Grenoble), Laurence David-Boudet (Grenoble), Edwige Col (Grenoble), Decaens Thomas (Grenoble), Mircia Chirica (Grenoble)

Introduction : La biopsie n’est pas indispensable au diagnostic de carcinome hépatocellulaire (CHC) qui peut être établi de façon non invasive par l’imagerie médicale. Le débat concernant la réalisation systématique de biopsies hépatiques est cependant plus que jamais d’actualité car, outre le fait d’apporter la preuve du cancer, l’histologie permet le recueil de données pronostiques ou théranostiques susceptibles d’adapter la prise en charge de patients non candidats à une chirurgie curative. Notre objectif était de comparer les caractéristiques anatomopathologiques des CHC sur biopsie et pièce opératoire.

Patients et méthodes / ou matériel et méthodes : 50 biopsies et pièces opératoires appariées issues de patients porteurs d’un CHC non traité ont été rétrospectivement sélectionnées pour étudier la représentativité de la biopsie par rapport à la pièce d’exérèse dans le contexte des nouveaux sous-types de CHC définis dans la classification OMS 2019 et la littérature récente.(1-3) Vingt et un critères morphologiques (variants cytologiques/architecturaux, sous-types histologiques) ont été recherchés sur toutes les coupes tissulaires, complétés par immunohistochimie (IHC) anti-p53, CRP, Glutamine Synthétase, β-Caténine, CK19 sur un bloc tissulaire représentatif. La sensibilité de la biopsie pour chaque critère était déterminée par rapport à la pièce (gold standard). La concordance biopsie/pièce pour les variables qualitatives et quantitatives était respectivement étudiée par le Kappa de Cohen et le coefficient de corrélation intra-classe.

Résultats : La concordance entre biopsies et pièces était bonne à excellente (κ ≥ 0,6) pour 14/21 caractéristiques morphologiques. La sensibilité de la biopsie était excellente (≥ 80%) pour 4 critères : 3 définissant les grades tumoraux bien et moyennement différenciés (architectures pseudoglandaire, microtrabéculaire et en travées épaisses), fréquents dans le CHC et la présence de cellules claires. Elle était moyenne à bonne (50 à 77%), concernant la détection des sous-types de CHC stéatohépatitique, macrotrabéculaire-massif, cholestatique-microtrabéculaire-pseudoglandulaire, squirrheux, combinant variantes cellulaires et particularités architecturales et nécessitant une homogénéisation des descriptions pour optimiser leur diagnostic morphologique. La biopsie était peu utile (sensibilité

Conclusion : Notre étude montre que la représentativité de la biopsie par rapport à la pièce opératoire est globalement bonne concernant les caractéristiques histologiques du CHC, malgré un échantillonnage tumoral limité et l’hétérogénéité morphologique connue du CHC. La concordance biopsie/pièce est meilleure pour l’IHC qui pourrait permettre en routine d’améliorer la détection des nouveaux sous-types histomoléculaires de CHC, caractérisés par des associations histologiques et immunohistochimiques fortes.

Références: 1. World Health Organization classification of Tumours of the Digestive System, International Agency for Research on Cancer. 2019
2. Calderaro J et al. J Hepatol. 2017
3. Calderaro J et al. J Hepatol. 2019

L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt

Fermer le menu