Les résumés complets seront bientôt en ligne

Session Clinique 03 : NASH - Jeudi 8 Octobre 2020 - 17h25

Résumé N° : C0_031

L’ACIDE OBETICHOLIQUE AMELIORE LA FIBRO-INFLAMMATION HEPATIQUE MESUREE EN IRM MULTI-PARAMETRIQUE : RESULTATS INTERMEDIAIRES DE L’ETUDE REGENERATE

Vlad Ratziu* (Paris), Rohit Loomba (San Diego), Quentin M. Anstee (Newcastle), Stephen Harrison (San Antonio), Arun Sanyal (Richmond), Zobair Younossi (Falls Church), Bedossa Pierre (Paris), Zachary Goodman Goodman (Falls Church), Mary Rinella (Chicago), Rajarshi Banerjee (London), Dominique Shringarpure (San Diego), Luna Zaru (San Diego), Aditya Venugopal (San Diego), Leigh Macconell (San Diego)

Introduction : Une analyse intermédiaire à 18 mois de REGENERATE a montré que le traitement par acide obéticholique (OCA) améliore la fibrose et la stéatohépatite basée sur l’histologie hépatique de patients atteints de stéatohépatite non-alcoolique (NASH). Ici, nous évaluons les effets de l’OCA en imagerie IRM multi-paramétrique Fer-corrigé (type cT1), une mesure corrélée à la fibro-inflammation hépatique et prédictive de l’apparition d’évènements cliniques.

Patients et méthodes / ou matériel et méthodes : l’IRM multi-paramétrique par LiverMultiScan (Perspectum Diagnostics, UK) a été réalisée dans un sous-groupe de patients inclus dans l’étude REGENERATE, ayant une fibrose de stade 2 ou 3 (N=20), et randomisés 1:1:1 pour recevoir du placebo (n=7), de l’OCA 10 mg (n=6), ou de l’OCA 25 mg (n=7). Les modifications de cT1, ainsi que les modifications du contenu de graisse hépatique ont été évalués à l’inclusion et après 18 mois de traitement

Résultats : A l’initiation, la moyenne (déviation standard) en cT1 était similaire entre les 3 groupes de traitement (placebo : 856,7 [106,8] ms; OCA 10 : 943,2 [116,11] ms; et OCA 25 : 882,1 [94,75] ms), avec des valeurs élevées compatibles avec une stéatohépatite et fibrose significative. Au cours des 18 mois de traitement, une réduction dose-dépendante du cT1 a été observée avec une modification moyenne depuis l’initiation de -91,7ms dans le groupe OCA 25 mg group et -59,6ms dans le groupe OCA 10 mg group, comparé à -1,4ms dans le groupe placebo. A l’initiation le contenu en graisse hépatique était de 16,29% (placebo), 19,27% (OCA 10 mg), et 15,3% (OCA 25 mg). Une réduction de ‑7,9% du taux de graisse a été observée dans le bras OCA 25 mg dès les 6 premiers mois de traitement et était soutenue jusqu’au 18ème mois (Figure).

Figure : Fibro-inflammation et taux de graisse par IRM Multi-paramétrique

Conclusion : Le traitement par OCA améliore dose-dépendantes du cT1 et du contenu en graisse hépatique mesuré de manière non invasive par IRM multi-paramétrique, ce qui pourrait correspondre à des améliorations histologiques de la stéatohépatite et la fibrose, de même que pour les marqueurs sanguins non-invasifs

L’auteur a déclaré le(s) conflit(s) d’intérêt suivant(s) :Intercept Pharma

Fermer le menu