Les résumés complets seront bientôt en ligne

Session Clinique 04 : HTP - Vendredi 9 Octobre 2020 - 9h25

Résumé N° : C0_035

La combinaison du MELD et du lactate prédit la mortalité précoce après TIPS de sauvetage pour hémorragie digestive réfractaire sur hypertension portale d’origine cirrhotique

Aurélie Walter* (Bondy), Marika Rudler (Paris), Lucile Moga (Clichy), Eric Trepo (Bruxelles), Isabelle Ollivier-Hourmand (Caen), Charlotte Bouzbib (Paris), Peron Jean Marie (Toulouse), Nathalie Ganne (Bondy), Juan Carlos Garcia-Pagán (Barcelona), Thong Dao (Caen), Dominique Thabut (Paris), Virginia Hernández-Gea (Barcelona), Jean Charles Nault (Bondy), Christophe Bureau (Toulouse), Manon Allaire* (Paris)

Introduction : Peu de données récentes sont disponibles sur le pronostic de l’hémorragie digestive (HD) réfractaire liée à l’hypertension portale (HTP) traitée par TIPS (Transjugular intrahepatic portosystemic shunt) de sauvetage couvert chez les patients cirrhotiques. L’objectif de cette étude était d’évaluer la survie et dienditifer les facteurs prédictifs de décès chez ces patients.

Patients et méthodes / ou matériel et méthodes : 164 patients cirrhotiques présetant une HD réfractaire sur HTP, et traités par TIPS de sauvetage entre 2007 et 2017 ont été inclus dans 5 centres hospitaliers de manière rétrospective et divisés en une cohorte de dérivation (83 patients, 3 centres) et une cohorte de validation (81 patients, 2 centres). La comparaison entre les cohortes a été effectuée selon les tests de Mann-Whitney et de Chi square. La mortalité à 6 semaines a été corrélée aux variables mesurées le jour du TIPS par la méthode de Kaplan-Meier et comparée entre les groupes par le test du Log-rank. Les analyses uni et multivariées ont été effectuées selon le modèle de Cox.

Résultats : Parmi les 83 patients de la cohorte de dérivation, 78% étaient des hommes, d’un âge médian de 55 ans et 88% avaient une cirrhose d’origine éthylique. Le MELD et le taux de lactate médian étaient respectivement de 19 (IQR 15-27) et de 4mmol/L (IQR 2-8mmol/L). Dans les 6 semaines suivant la pose du TIPS, 11% des patients ont présenté un oedème aigu pulmonaire, 14.5% une récidive hémorragique et 41% un épisode d’encéphalopathie hépatique. La mortalité à 6 semaines était de 42% et de 95% chez les 22 patients présentant un lactate ≥12mmol/l ou un score de MELD≥30. Aucun patient n’a été transplanté. Le MELD (OR 1.1, IC95% 1.0-1.1, p

Les 81 patients de la cohorte de validation présentaient des scores de MELD et un taux de lactate similaires. Cependant, les taux de recours à l’utilisation d’amines (77% vs 55%, p=0.003), d’épuration extrarénale (17% vs 5%, p=0.01) et d’intubation orotrachéale (87% vs 73%, p=0.03) étaient significativement plus faibles. Dans la cohorte de validation, la mortalité à 6 semaines était de 33% et de 90% chez les 10 patients présentant un lactate ≥12mmol/l ou un score de MELD ≥ 30. Aucun patient n’a été transplanté.

Conclusion : Après pose de TIPS de sauvetage pour HD réfractaire sur HTP d’origine cirrhotique, la mortalité à 6 semaines demeure élevée et peut être prédite par le score de MELD ou le taux de lactate. Des valeurs de lactate ≥12mmol/l et/ou un score de MELD ≥ 30 sont associés à un taux de mortalité > 90%. L’utilisation de ces variables pourraient aider les cliniciens à identifier les patients chez qui le TIPS de sauvetage pourrait s’avérer futile en l’absence de transplantation hépatique possible.

L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt

Fermer le menu