Les résumés complets seront bientôt en ligne

Poster - Jeudi 8 Octobre 2020

Résumé N° : P_003

Facteurs associés à la survie sans transplantation en cas de réactivation virale B : rôle du MELD et du delta-MELD

Edoardo Poli* (Villejuif), Carmen Vinaixa (Valencia), Paul Carrier (Limoges), Nicolas Carbonell (Paris), Lucia Parlati (Paris), Ilias Kounis (Villejuif), Sobesky Rodolphe (Villejuif), Eleonora De Martin (Villejuif), Philippe Ichai (Villejuif), Olivier Rosmorduc (Villejuif), Vanessa Duclos Vallee (Villejuif), Anne Marie Roque Afonso (Villejuif), Cyrille Feray (Villejuif), Didier Samuel (Villejuif), Audrey Coilly (Villejuif)

Introduction : La réactivation du virus de l’hépatite B (VHB) peut aboutir au décès ou à la transplantation hépatique des patients ayant les formes les plus sévères. Si les facteurs déclenchants sont connus, les facteurs pronostiques de la survie sans transplantation hépatique (TH) à court terme de ces patients, en particulier dans les pays occidentaux, sont mal connus. Aussi, la décision et le moment de procéder à une TH sont souvent difficiles.

Patients et méthodes / ou matériel et méthodes : L’objectif primaire de notre étude était de déterminer les facteurs associés à la survie sans transplantation à 12 semaines. Nous avons mené une étude rétrospective multicentrique ayant inclus les patients hospitalisés pour une réactivation virale B entre janvier 2014 et décembre 2019. Les patients avec d’autres causes d’ACLF ont été exclus.

Résultats : Quarante patients ont été inclus dans l’étude, 31 (78%) hommes, d’âge moyen 49,7±15,1 ans. Les taux de survie sans transplantation à 12 semaines et globale étaient de 70% et 55%, avec un suivi moyen de 887±671 jours. Neuf (22%) patients ont été transplantés avec un délai de TH de 21,2±16,2 jours. Douze (30%) patients ont été hospitalisés en réanimation. À l’admission, le score MELD moyen était de 20,1±9,7, la charge virale moyenne du VHB était de 7,03±1,47 log10IU/ml. Tous les patients ont été traités soit par entécavir (8/40), soit par ténofovir disopoxil fumarate (32/40). Neuf (39%) patients avaient une fibrose avancée histologiquement prouvée. Neuf (22%) patients ont présenté une encéphalopathie (EH) pendant l’hospitalisation. Le delta-MELD moyen entre J0 et J3 était de 1,25±5,78. Parmi les 27 (71%) patients qui s’aggravaient entre J0 et J3, aucun n’était vivant sans transplantation si une EH survenait. En analyse multivariée, le delta-MELD entre J0 et J3 était associé à la survie sans transplantation à 12 semaines [OR=1,29 (1.02; 1.62), p=0.034].

Conclusion : La réactivation virale B peut être grave avec une survie globale de 55%. A l’instar des données asiatiques, le score de MELD est prédictif de la survie sans transplantation à 12 semaines même si les valeurs de notre cohorte sont moins élevées. Les patients qui s’aggravent dans les 3 premiers jours de l’hospitalisation et/ou qui présentent une EH doivent être considérés pour une TH en urgence. Les résultats finaux seront présentés durant le meeting.

L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt

Fermer le menu