Les résumés complets seront bientôt en ligne

Poster - Jeudi 8 Octobre 2020

Résumé N° : P_014

Vaccination antivirale B chez les séronégatifs candidats à une biothérapie : le taux est-il satisfaisant ?

Soumaya Nsibi* (La Marsa), Rym Ennaifer (La Marsa), Myriam Ayari (La Marsa), Bochra Bouchabou (La Marsa), Fatma Ben Farhat (La Marsa), Houda Ben Nejma (La Marsa)

Introduction : Les rhumatismes inflammatoires chroniques (RIC) et les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) sont de plus en plus traités par les biothérapies (BT). Les sociétés savantes recommandent le dépistage du virus de l’hépatite B (VHB) et la vaccination si la sérologie B est négative. Cependant le taux de dépistage ainsi que la prévalence de la vaccination antivirale B demeurent inconnus dans notre pays d’où l’intérêt de notre travail.
L’objectif de notre étude était de déterminer le taux de dépistage du VHB ainsi que le taux de vaccination chez les séronégatifs.

Patients et méthodes / ou matériel et méthodes : Nous avons mené une étude rétrospective descriptive mono centrique sur une période de 8 ans [2011-2018] dans deux départements : rhumatologie et gastro-entérologie (GE). Nous avons inclus tous les patients suivis pour MICI et/ou RIC et traités par BT. Nous avons exclus les dossiers qui manquaient de données. La pratique et les modalités de dépistage ainsi que la prescription du vaccin anti-VHB ont été recherchées.

Résultats : Cent patients ont été inclus : 85 suivis pour un RIC dans le département de Rhumatologie : 40 avaient une polyarthrite rhumatoïde, 41 avaient une spondyloarthrite ankylosante et 4 avaient une arthrite juvénile idiopathique ; et 15 patients suivis pour MICI dans le département de GE : 11 avaient une maladie de Crohn et 4 avaient une rectocolite hémorragique. L’âge moyen était de 44 ans avec une prédominance féminine (59%). Les BT prescrites étaient : les anti-TNFα, les anti-IL6 et les antiCD20 dans respectivement 83%, 11% et 7%. Le dépistage du VHB a été fait dans 89 % des cas : l’AgHBs a été testé dans 89%, les anti-HBc dans 64% et les anti-HBs dans 43%. Une sérologie B complète (AgHBs, anti-HBc et antiHBs) a été pratiquée dans 40%. Une sérologie B négative a été notée chez 30 patients (30%). Le taux de vaccination était de 10%. La surveillance du taux des antiHBs chez les patients vaccinés a montré un taux protecteur dans tous les cas.

Conclusion : Dans notre série, le dépistage viral B a été fait correctement dans 40% des cas. Le taux de vaccination antivirale B était faible (10%) malgré le faible cout du vaccin. Ceci souligne l’importance de sensibiliser les prescripteurs de BT à indiquer une vaccination antivirale B à chaque fois que la sérologie est négative.

L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt

Fermer le menu