Les résumés complets seront bientôt en ligne

Poster - Vendredi 9 Octobre 2020

Résumé N° : P_044

Les critères de Baveno VI permettent de prévenir les complications de la cirrhose

Nicolas Asesio* (Paris), Priscila Pollo-Flores (Rio De Janeiro), Olivier Caliez (Paris), Yen Ngo (Paris), An Ngo (Paris), Thierry Poynard (Paris), Dominique Thabut (Paris), Marika Rudler (Paris)

Introduction : Les recommandations de Baveno VI préconisent de ne pas faire d’endoscopie haute de dépistage des varices oesophagiennes chez les patients (pts) ayant une hépatopathie chronique avancée à faible risque, c’est à dire chez des pts ayant un taux de plaquettes > 150.000/mm3 et une élasticité hépatique (LSM) évaluée par FibroScan (FS)

Patients et méthodes / ou matériel et méthodes : Nous avons réalisé une analyse rétrospective de données collectées dans un centre tertiaire d’hépatologie. Tous les pts suivis dans le service entre 2012 et 2015 ont été inclus consécutivement. Les critères d’inclusion étaient : 1) cirrhose définie par un FS>12,5 kPa, applicable et interprétable ; 2) absence d’antécédent de décompensation de la cirrhose, définie par un antécédent d’ascite, d’encéphalopathie hépatique, de rupture de varices œsophagiennes, ou de carcinome hépatocellulaire (CHC). Les patients étaient répartis en 2 groupes, en fonction des critères de Baveno, dits favorables (LSM 150 G/L) ou défavorables (LSM > 20 kPa ou taux de plaquettes

Résultats : 455 pts ont été analysés (âge médian 57,7 [50,4 ; 64,9] ans, sexe féminin 28%, étiologie de la cirrhose : hépatite C/NASH/éthylisme chronique/hépatite B chronique/autre dans respectivement 42/25/17/10/6 % des cas, score de MELD médian à 7,0 [7,0 ; 9,0], LSM médiane à 17,3 [14,1 ; 24,4] kPa, taux de plaquettes à 168 [119,5 ; 213,0] G/L). 200 pts étaient dans le groupe Baveno VI favorable, dont 3.6% avec des VO de grande taille. Le suivi moyen était de 3,6 ± 1,3 ans. Pendant le suivi, 33 pts ont développé une décompensation. La probabilité d’être indemne de décompensation était significativement plus importante dans le groupe Baveno VI favorable (96,3 ± 1,5 % vs. 88,8 % ± 2,3 %, p = 0,01). Au moment de la décompensation, tous les pts avaient des critères de Baveno défavorables. La probabilité d’être indemne de CHC était significativement plus importante dans le groupe Baveno VI favorable (96,2 ± 1,4 % vs. 89,8 ± 2,2 %, p = 0,04). La mortalité liée à la maladie hépatique n’était pas différente entre les deux groupes (p = 0,56). En analyse multivariée, les facteurs indépendants associées à la survenue d’une décompensation étaient l’albuminémie (p

Conclusion : Dans notre série de patient atteints de cirrhose compensée, les critères de Baveno VI étaient indépendamment associés à la survenue d’une décompensation. Ils pourraient constituer un outil pronostique simple dans la prise en charge de ces patients.

L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt

Fermer le menu