Les résumés complets seront bientôt en ligne

Poster - Vendredi 9 Octobre 2020

Résumé N° : P_059

Comparaison du profil pharmacocinétique de deux formulations distinctes de sel de trientine utilisées pour le traitement de la maladie de Wilson

Victor De Lédinghen* (Pessac), Tim Morley (Paris), Catherine Thompson (Paris)

Introduction : La maladie de Wilson est une maladie héréditaire liée à l’accumulation de cuivre dans l’organisme qui nécessite un traitement médical à vie. Le dichlorhydrate de trientine (TETA.2HCl), chélateur du cuivre (sous ATU à ce jour*), est le traitement indiqué en 2ème intention chez les patients intolérants à la D-pénicillamine. Un nouveau chélateur, le tétrachlorhydrate de trientine (TETA.4HCl) est disponible en France depuis juin 2019. Le but de cette étude était de comparer la pharmacocinétique de ces deux différentes formulations orales de sel de trientine et de déterminer leur biodisponibilité.

Patients et méthodes / ou matériel et méthodes : Le nouveau traitement TETA.4HCl est stable à température ambiante, tandis que les formulations de TETA.2HCl nécessitent un stockage réfrigéré. Dans une étude croisée randomisée, 23 adultes sains ont reçu une dose orale unique de comprimés de TETA.4HCl (gmp-orphan SA) et de capsules de TETA.2HCl (Univar BV). Des échantillons de sang ont été prélevés avant la dose et 0,5, 1, 1,25, 1,5, 2, 3, 4, 5, 6, 8, 12, 16, 24, 30, 36, 42, 48 et 72 heures après la prise orale. L’analyse des concentrations plasmatiques de trientine et de ses principaux métabolites a été effectuée par chromatographie en phase liquide – spectrométrie de masse (LC-MS/MS).

Résultats : La Cmax était de 2340 (± 1170) contre 1490 (± 864) ng/ml , l’aire sous la courbe 0-t était de 10100 (± 5740) contre 6600 (± 3870) ng.hr/ml (TETA 4HCL vs TETA 2HCL, augmentation de 68 % et 56 % respectivement pour TETA 4HCL). Ces résultats ont permis de déterminer un facteur d’environ 0,6 qui s’applique à la dose orale de la TETA 2HCL pour une exposition systémique comparable. Les pics plasmatiques ont été atteints en 2 heures (T max médian) TETA 4HCL versus 3 heures avec le TETA.2HCl. La moyenne arithmétique et l’écart-type des niveaux plasmatiques de trientine sur les 12 premières heures sont indiqués dans la figure.
Ces résultats montrent qu’à la suite de l’administration d’une dose de 600 milligrammes du principe actif Trientine, la biodisponibilité de la trientine était significativement plus importante avec les comprimés de TETA.4HCl qu’avec les capsules de TETA.2HCl. Un facteur d’environ 0,6 peut être appliqué à la dose orale de trientine du TETA.2HCl pour obtenir une exposition systémique comparable à celle du TETA.4HCl.

Conclusion : Le TETA 4HCL est absorbé rapidement et avec une forte concentration plasmatique. Il est possible d’utiliser une dose moindre de TETA 4HCL par rapport au TETA 2HCL avec la même efficacité (facteur 0,6). Une diminution de la dose pour la même efficacité et une conservation à température ambiante du sel TETA 4HCl pourrait faciliter l’observance au long cours de ce traitement.

Références : * avis favorable de remboursement de la Commission de transparence de la HAS du 4 mars 2020 (ASMR V)

L’auteur a déclaré le(s) conflit(s) d’intérêt suivant(s) :T Morley et C Thompson : salariés GMP Orphan SA

Fermer le menu