Jeudi 30 septembre 2021 - 08h05

Résumé N°: CO_06

Intérêt des méthodes non-invasives dans l’évaluation pronostique des patients atteints de MAFLD

M. Decraecker*, D. Cohen, JB. Hiriart, M. Irles, F. Chermak, J. Foucher, V. de Lédighen (Pessac, Talence)

Introduction : Récemment, un groupe d’experts a proposé d’homogénéiser les stéatopathies hépatiques sous le terme de « MAFLD » (metabolic (dysfunction)-associated fatty liver disease). Les méthodes non-invasives permettent d’évaluer le pronostic à long terme des patients avec stéatopathie métabolique ou avec maladie du foie liée à l’alcool, mais cela n’a pas encore été montré en cas de MAFLD. L’objectif de cette étude était d’évaluer la valeur pronostique des méthodes non-invasives pour le diagnostic de fibrose hépatique chez les patients atteints de MAFLD.
Patients et méthodes ou matériels et méthodes: De Janvier 2003 à Décembre 2016, tous les patients consécutifs avec maladie chronique du foie alcoolique et/ou métabolique ayant une mesure d’élasticité hépatique (LSM) par FibroScan® valide, une mesure de FIB-4 et de LIVERFAStTM (calculé rétrospectivement) ont été inclus prospectivement dans une cohorte observationnelle monocentrique. Le critère de jugement principal était la survie globale. Les critères de jugement secondaires étaient la mortalité de cause spécifique et la survenue d’une complication (hépatique, cardiovasculaire ou néoplasique). La mortalité a été analysée par méthode de Kaplan-Meier; la morbidité par régression logistique. Les facteurs indépendamment associés à la morbimortalité ont été identifiés par modèle de Cox multivarié. Les performances pronostiques du FibroScan®, du FIB-4 et du LIVERFAStTM pour la prédiction de la mortalité ont été évaluées par le C-index de Harrell et par AUC pour la prédiction de la morbidité.

Résultats : 1253 patients MAFLD ont été inclus (âge 56 ans, hommes 56,5 %, IMC 31 kg/m2, obésité 59 %, tour de taille 106 cm, diabète 42 %, triglycérides 1,64 mmol/L, HDL-cholestérol 1,23 mmol/L). Le suivi médian était de 62 mois [42-91] et 73 patients sont décédés.
Les valeurs à l’inclusion de LSM (HR: 1.62 [1.41-1.86] et HR: 1.81 [1.49-2.19] par kPa supplémentaire), FIB-4 (HR: 1.26 [1.16-1.36] et HR: 1.30 [1.18-1.42] par point supplémentaire), et LIVERFAStTM (HR: 2.5 [1.91-3.27] et HR: 3.04 [2.13-4.33] par point supplémentaire), étaient significativement associées à la mortalité globale (p<0,0001) et spécifique hépatique (p<0,0001), mais aussi au risque de survenue d’une complication toute cause (p<0,001, cf tableau) et hépatique (p<0,001, cf tableau) en analyse multivariée. Un modèle mixte (composé de l’âge, de l’IMC, de la consommation de tabac et du LSM, du FIB-4 ou du LIVERFAStTM) a montré d’excellentes performances pour la prédiction de la mortalité globale et hépatique (C-index : 0,8-0,9) mais aussi pour estimer le risque de survenue d’une complication (AUC : 0.72-0.74).
Conclusion: Les méthodes non-invasives pour le diagnostic de fibrose hépatique par LSM, FIB-4 et LIVERFAStTM prédisent la mortalité globale et hépatique, ainsi que le risque de survenue de complications chez les patients MAFLD, et pourraient donc être utilisées comme paramètres d’évaluation des patients avec MAFLD.

Déclaration de conflit d’intérêt :
Victor de Lédinghen : AbbVie, Gilead, Intercept Pharma, Echosens, Hologic. Jean-Baptiste Hiriart : Astellas, Novartis, Chiesi, Biotest. Juliette Foucher : Abbvie, Gilead, Intercept.

 

Fermer le menu