Jeudi 30 septembre 2021 - 08h41

Résumé N°: CO_09

Comment les hépato(gastro)entérologues français évaluent-ils la fibrose en cas de stéatopathie métabolique (SM)? Résultats de l’étude PERSEPT

A. Pariente*, I. Rosa, S. Dharancy, B. Hanslik (Mauvezin-D'Armagnac, Créteil, Lille, Montpellier)

Introduction : L’évaluation de la fibrose (EvF) est un temps important de la prise en charge des patients atteints de SM*. Le but de ce travail était de préciser les moyens employés et les résultats obtenus dans une cohorte de malades vus en Février 2020 en France.
Patients et méthodes ou matériels et méthodes: PERSEPT est une enquête nationale observationnelle rétrospective avec recueil de données issues du dossier des patients de 75 HGE métropolitains, hospitaliers, libéraux ou mixtes, déclarant voir au moins 10 patients SM par mois. Un questionnaire de pratique recueillait la perception des médecins, un questionnaire patient les principales caractéristiques socio-démographiques et clinico-biologiques de 10 patients vus consécutivement en février 2020.

Résultats : Opinion des médecins : Une élastométrie (FS), une biopsie hépatique (BH) et un test sanguin non-invasif (TSNIF) étaient indiqués pour 72%,13%, et 9% des médecins en cas de suspicion de stéatose simple (SS) et pour 87%, 63% et 15% en cas de stéatohépatite (NASH).
Évaluation de la fibrose chez 671 malades
Le diagnostic final était celui de SS chez 182 (27%) et de NASH chez 482 (73%) (NASH certaine avec BH chez 137 [28%], ou probable sans BH chez 345 [71,5%]. L’âge moyen était de 57 ans, avec 57% d’hommes, 41% d’obésité et 50% de surpoids, 49% de diabète de type, 51% d’HTA.
Un stade de fibrose était rapporté chez 608 (91%) malades, 94% en cas de NASH et 83% de SS, avancée (FAv) (F3-F4) chez 37%, 45% en cas de NASH et 12% en cas de SS, et absente à minime Fm) (F0-F2) chez 63%, 55% en cas de NASH et 88% de SS.
Une BH avait été faite chez 137 (20%) malades, un FS chez 445 (66%), un Fibrotest® chez 17 (2,5%), un Fibromètre® chez 7 (1%), un FIB4 calculé chez 6 (1%), mais calculable chez 587 (87%). Aucune technique d’évaluation de la fibrose n’était rapportée chez 170 (25%) malades, dont 34% étaient classés Fm et 29% FAv.
Chez les 164 patients ayant un FS > 9,6 kPa, 59 avaient un FIB4 > 2,67 , 31 un FIB4 < 1,30, et 72 un FIB4 entre 1,30 et 2,67. Les 103 ayant des valeurs discordantes avaient une FAv à la BH pour 25, une cirrhose compliquée pour 24, et 54 pas d’information supplémentaire. Finalement 155/164 (95%) étaient considérés comme ayant une FAv alors que seuls 108 (66%) avaient les 2 tests concordants, une FAv à la BH ou une cirrhose clinique.
Chez les 191 malades ayant un FS < 7,1 kPa, 101 avaient un FIB4 < 1,30, 12 un FIB4 > 2,67, et 56 un FIB4 entre 1,30 et 2,67. Parmi les 66 ayant des valeurs discordantes 3 avaient une cirrhose compliquée, 6/10 une Fm à la BH. Finalement, 162/191 (85%) étaient considérés comme ayant une Fm.

Conclusion : L’évaluation de la fibrose n’est pas optimale en raison d’un recours insuffisant au FS (66%) et surtout aux TSFNI (moins de 10%). La valeur prédictive (VP) positive du FS au seuil de 9,6 kPa est surestimée par les cliniciens, sa VP négative au seuil de 7,1 kPa est proche de celle attendue compte tenu de la prévalence de la FAv dans cette population.
Déclaration de conflit d’intéret:
AP, IR, SD, BH, sont consultants et orateurs occasionnels pour Intercept France.

Remerciements : Les auteurs remercient Seham ISSA, Chantal TOUBOUL et Xavier GUILLAUME (Kantar Health) pour le management logistique de l’étude et Emmanuelle NURIS et Elena MARGINA (Intercept France). Cette étude a été financée par Intercept France.

Références : *Boursier J et al. Diagnostic et suivi non-invasif d’une stéatopathie métabolique, pp45-64, In Recommandations pour le diagnostic et le suivi des maladies chroniques du foie AFEF. https://afef.asso.fr/wp-content/uploads/2021/04/DNI-VERSION-FINALE-RECO-2020.pdf

Fermer le menu