Jeudi 30 septembre 2021 - 15h30

Résumé N°: CO_23

Réactivation sévère du VHB dans les pays occidentaux: rôle du score MELD dans le pronostic de survie sans transplantation

E. Poli*, I. Ruiz, T. Antonini, L. Meunier, J. Dumortier, L. Parlati, P. Carrier, N. Carbonell, B. Buchard, C. Vinaixa, I. Kounis, L. Duhaut, R. Sobesky, E. De Martin, P. Ichai, AM. Roque Afonso (Villejuif, Montréal, Montpellier, Lyon, Paris, Limoges, Clermont Ferrand, Valencia)

Introduction : Une réactivation sévère du virus de l’hépatite B (VHB) peut évoluer jusqu’au décès ou à la nécessité d’une transplantation hépatique (TH). Si les facteurs déclencheurs sont assez bien connus, les facteurs pronostiques de survie à court terme sans TH chez ces patients, en particulier dans les pays occidentaux, sont mal connus. Le score MELD s’est avéré être un score pronostique intéressant dans une cohorte asiatique1, mais la «zone grise» de patients avec un score MELD entre 28 et 32 représente toujours un défi pour l’indication et le timing d’une TH en urgence.

Patients et méthodes ou matériels et méthodes : Tous les patients hospitalisés pour réactivation du VHB avec une charge virale> 4 log UI / ml entre janvier 2014 et avril 2020 ont été inclus dans cette étude rétrospective multicentrique (8 centres français, 1 centre espagnol, 1 centre canadien). Les patients présentant d’autres causes d’ACLF ont été exclus. Le critère de jugement principal était de déterminer les facteurs associés au risque de décès ou d’une TH à 12 semaines du diagnostic.

Résultats : Nous avons inclus dans notre étude 69 patients, 54 (78%) hommes avec un âge médian de 53 ans (IQR 41-62), 16 (23%) présentant une fibrose hépatique extensive (³F3) à la biopsie hépatique (réalisée chez le 42% des patients). Un facteur déclenchant de la réactivation du VHB a été identifié chez 49 (71%) patients. Pendant l’hospitalisation, 18 (26%) patients ont développé une encéphalopathie hépatique et 24 (35%) ont été transférés dans une unité de soins intensifs. À l’admission, la charge virale sérique moyenne du VHB était de 6,94 + 1,42 log UI / ml. Tous les patients ont été traités par ténofovir (72%) ou entécavir (28%). Le suivi médian était de 290 jours (IQR 12-1157) et la survie globale sans TH était de 44%. La survie sans TH à 12 semaines était de 62%, 12 patients sont décédés et 14 ont été transplantés en raison d’une insuffisance hépatique dans les 12 semaines. L’analyse univariée est présentée dans le tableau 1. A l’analyse multivariée, le score MELD à l’admission était associé à un risque plus élevé de décès ou de nécessité de TH dans les 12 semaines (HR 1,12, IC 1,05-1,22; p <0,01). L’AUC du score MELD pour prédire la mortalité ou la nécessité d’une TH à 12 semaines était de 0,752. La mortalité ou la nécessité de TH à 12 semaines était faible (21%) pour MELD <20 et élevé (70%) pour MELD> 25, avec une «zone grise» pour les patients ayant un MELD entre 20 et 25.

Conclusion : Notre étude confirme que le score MELD à l’admission peut prédire la mortalité à court terme et la nécessité de TH chez les patients présentant une réactivation sévère du VHB, avec des seuils inférieurs dans les pays occidentaux par rapport à une cohorte asiatique. Les patients avec un MELD score > 25 à l’admission doivent être évalués pour la TH.
L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt

Références : 1 J. Fung, LY Mak, ACY Chan, KSH Chok et al. Model for End-Stage Liver Disease With Additional Criteria to Predict Short-Term Mortality in Severe Flares of Chronic Hepatitis B. Hepatology 2020;72:818-828.

Fermer le menu