Jeudi 30 septembre 2021 - 17h42

Résumé N°: CO_26

Patients atteints de cirrhose et éligibles à un TIPS pré-emptif : il ne faut pas laisser passer la fenêtre de tir

M. Evain*, C. Bouzbib, P. Sultanik, S. Mouri, E. Malezieux, P. Cluzel, M. Rudler, D. Thabut (Malakoff, Paris, Montpellier)

Introduction : La pose d’un TIPS pré-emptif (pTIPS) permet d’améliorer le pronostic des patients (pts) atteints de cirrhose à haut risque de récidive (Child-Pugh B avec saignement actif ou C10-13) hospitalisés pour rupture de varices oesophagiennes (RVO). Plusieurs études observationnelles ont montré que <10% des pts éligibles au pTIPS en bénéficiaient effectivement. L’impact de l’absence de pose de pTIPS, malgré une indication, sur le pronostic ultérieur de pts ayant par la suite bénéficié d’une pose de TIPS n’a jamais été étudié. Nous avons eu pour objectifs : 1) de déterminer parmi les pts hospitalisés pour pose de TIPS ceux qui avaient déjà présenté antérieurement une indication de pTIPS ; 2) de comparer la survie et le recours à la transplantation des pts ayant eu un antécédent de RVO en fonction de l’existence d’une indication antérieure de pTIPS.

Patients et méthodes ou matériels et méthodes: Etude rétrospective menée dans une base prospective monocentrique de pts consécutifs atteints de cirrhose hospitalisés en unité de soins intensifs entre août 2017 et décembre 2021 pour pose de TIPS, quelle que soit l’indication.

Résultats: 142 patients ont bénéficié de la pose d’un TIPS entre août 2017 et décembre 2021 : âge moyen 56,9 ans, sexe masculin 87%, score de Child médian 9, score de MELD médian 17. Parmi eux, 43/142 (30%) pts avaient un antécédent de RVO, dont 18/43 (42%) avaient une indication antérieure de pTIPS (ATCDpTIPS+) et 25/43 (58%) n’en avaient pas (ATCDpTIPS-). Les patients ATCDpTIPS+ avaient un score de Child significativement plus élevé (10,2 vs 8,6, p=0,049), et présentaient plus souvent une cirrhose liée à une consommation excessive d’alcool (67 vs 28%, p= 0,024). L’indication de TIPS était plus souvent un TIPS urgent chez les patients ATCDpTIPS+ que les patients ATCDpTIPS- (72 vs 44%, p=0,008). Le délai médian entre l’hémorragie digestive antérieure et la pose du TIPS était significativement plus court chez les patients ATCD pTIPS+ (2,5 vs 8 mois, p=0,02). Le nombre de pts ayant eu une greffe de foie n’était pas différent entre les patients ATCDpTIPS+ et ATCDpTIPS- (17 vs 16%, p=1). La survie globale était significativement plus faible chez les pts ATCDpTIPS+ (56% vs 75% à 12 mois, Kaplan Meier, p=0,007) (Figure).

Conclusion: Dans notre série de pts hospitalisés pour pose de TIPS, l’indication antérieure de pTIPS était associée à une survie significativement inférieure. Ces données renforcent l’intérêt d’une meilleure application de la politique du pTIPS dans la RVO.
L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt

Fermer le menu