Jeudi 30 septembre 2021 - 18h30

Résumé N°: CO_30

La mesure de la dureté du foie par Fibroscan est un critère de jugement pertinent pour la cholangite biliaire primitive: résultats d’une étude de suivi internationale

C. Corpechot*, F. Carrat, B. Hansen, G. Hirschfield, A. Montano-Loza, E. Lytvyak, C. Schramm, K. Füssel, A. Pares, I. Olivas, J. Eaton, K. Osman, F. Gaouar, G. Dalekos, N. Gatselis, C. Cazzagon (Paris, Toronto, Edmonton, Hambourg, Barcelone, Rochester, Larissa, Padoue)

Introduction : La mesure de la dureté du foie (MDF) par élastographie impulsionnelle à vibration contrôlée (Fibroscan) pourrait permettre de prédire l’évolution clinique de la cholangite biliaire primitive (CBP). Toutefois, ceci n’est actuellement étayé que par une seule étude monocentrique (1). Le but de la présente étude a été d’évaluer la valeur pronostique de la MDF par Fibroscan dans une cohorte internationale de patients atteints de CBP.

Patients et méthodes ou matériels et méthodes: Des patients atteints de CBP ayant au moins une MDF documentée (Fibroscan, Echosens) et un suivi de plus de 1 an après cette mesure ont été inclus dans une étude de cohorte rétrospective, multicentrique, internationale. Les patients ayant un syndrome de chevauchement étaient exclus. Étaient considérées comme fiables les MDF ayant un rapport interquartile/médiane < 0,3. Toutes les MDF répétées chez un même patient et les tests biologiques associés ont été pris en compte. Le critère de jugement principal était la survie sans transplantation hépatique (TH). Le critère de jugement secondaire était la survie sans TH ni complication hépatique. Ces critères de jugement ont été étudiés à l’aide d’un modèle à risques proportionnels de Cox multivarié avec variables dépendantes du temps. La valeur prédictive de la MDF a été évaluée à l’aide de l’indice C de Harrell. La relation entre le rapport de risque (Hazard ratio, HR) et la MDF a été évaluée à l’aide d’une fonction spline cubique.

Résultats : Au total, 5323 MDF considérées comme fiables (valeur médiane à l’entrée: 6,8 kPa, IQR 5,3 – 10,0 kPa) ont été collectées chez 2736 patients atteints de CBP traités par AUDC (âge moyen 58 ans; femmes 91%; cirrhose 11%; délai médian entre le début de l’AUDC et la 1ère MDF 3,0 ans) issus de 18 centres répartis dans 10 pays. Le suivi médian à partir de la 1ère MDF était de 4,1 ans (extrêmes 1,0 – 16,4 ans). Au total, 145 décès (62 de cause hépatique), 51 TH, et 85 complications hépatiques non suivies de décès ou de TH à la date de la dernière visite ont été recensés. En analyse multivariée temps-dépendante, ajustée sur l’âge, le sexe, la bilirubine totale, l’albumine, les PAL, les ASAT et la numération plaquettaire, la MDF était significativement associée à la survie sans TH (HR ajusté par kPa additionnel: 1,046, IC 95% 1,033–1,060; p<0,0001) et à la survie sans TH ni complication hépatique (HR ajusté par kPa additionnel: 1,041, IC 95% 1,028 – 1,054; p<0,0001). La performance prédictive de la MDF était respectivement de 0,85 et 0,83. Entre 5 et 30 kPa, le log-HR augmentait comme une fonction linéaire de la MDF (Figure 1). La MDF prédisait l’évolution clinique indépendamment de la réponse biologique à l’AUDC, et ce quelle que soit la définition utilisée, et des scores Globe, UK-PBC et MELD.

Conclusion : La MDF évaluée par Fibroscan peut prédire l’évolution clinique de la CBP et pourrait donc être utilisée en association à la réponse biologique comme un critère de jugement pertinent dans les essais cliniques.
L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt
Remerciements: Global PBC Study Group. ERN Rare-Liver PBC Study Group.

Références : 1. Corpechot C, Carrat F, Poujol-Robert A, Gaouar F, Wendum D, Chazouillères O, Poupon R. Hepatology 2012 Jul;56(1):198-208.

Fermer le menu