Vendredi 1er octobre 2021 - 10h00

Résumé N°: CO_37

Epidémiologie du Carcinome Hépatocellulaire développé sur MAFLD : Données rétrospectives issues des Réunions de Concertation Pluridisciplinaire de deux centres tertiaires franciliens entre 2012 et 2019

E. Desjonqueres*, A. Lutu, M. Lequoy, L. Blaise, JC. Nault, G. Nkontchou, V. Grando, P. Nahon, O. Chazouilleres, N. Ganne (Paris, Bobigny)

Introduction: L’hépatopathie dysmétabolique (MAFLD, Metabolic Dysfunction-Associated Fatty Liver Disease) est aujourd’hui une des premières causes d’hépatopathie chronique et de CHC dans le monde (1). Les séries chirurgicales suggèrent que dans ce contexte, 25 à 45% des CHC se développeraient sur foie non cirrhotique (2,3). Cependant, il n’est actuellement pas recommandé en Europe de dépister le CHC en cas d’hépatopathie dysmétabolique sans cirrhose (4)

Patients et méthodes ou matériels et méthodes: Tous les patients consécutifs indemnes d’hépatopathie virale chronique ou guérie, présentant un CHC sur MAFLD discutés entre janvier 2012 et décembre 2018 en RCP spécialisée tumeurs primitives hépatiques dans deux centres tertiaires franciliens ont été sélectionnés et leurs données clinques et radiologiques contemporaines du diagnostic de CHC recueillies rétrospectivement. Les variables continues étaient comparées par le test t Student et catégorielles par le test du Chi2. Les analyses de survie ont été réalisées par la méthode de Kaplan Meier, un modèle de Cox a été construit pour les analyses multivariées.

Résultats: Au total, 304 patients ont été inclus (85% d’hommes, âge moyen 71 ans). 256 patients (84%) étaient parvenus au stade de cirrhose, dont 53% étaient inclus dans un programme de dépistage avant le diagnostic. 184 patients (63 %) avaient une consommation d’alcool supérieure au seuil de l’OMS active ou sevrée au diagnostic (plus de 21 verres par semaine chez l’homme, 14 verres chez la femme).
Sur le plan oncologique, le CHC était unifocal dans 53 % des cas, bifocal dans 18 % des cas et multifocal dans 29 % des cas, avec une taille tumorale moyenne de 56 mm. Il y avait 16% de thromboses portes tumorales, le score BCLC était 0 ou A dans 52 % des cas avec un score AFP moyen de 2,53. Les patients exempts de cirrhose (16%) présentaient des tumeurs moins bien différenciées selon le score d’Edmonson, de plus grande taille et associées à un score AFP plus élevé en comparaison aux patients atteints de cirrhose.
La durée moyenne de suivi était de 28,6 mois. Parmi les patients traités, 60% avaient accès à un traitement curatif (48% ablations percutanées, 12% résections chirurgicales, 4% transplantations hépatiques), 29% à un traitement palliatif et 11% à des soins de supports. La survie globale à 3 ans était de 53%. En analyse multivariée, seul le score AFP était significativement associé au décès.

Conclusion: Contrairement à la littérature, dans cette cohorte sur 7 ans, les patients atteints de CHC sur MAFLD étaient atteints de cirrhose dans 84 % des cas, cette prévalence élevée s’expliquant par une consommation excessive d’alcool dans 2 tiers des cas, et adhéraient à un programme de dépistage dans la moitié des cas, rendant possible un diagnostic précoce chez 52% des patients et l’accès à un traitement curatif dans 60% des cas. Le principal facteur influençant la survie était le diagnostic du CHC à un stade tardif, soulignant l’importance du dépistage du CHC chez ces patients.

L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt

Références : 1. Younossi ZM, Koenig AB, Abdelatif D, Fazel Y, Henry L, Wymer M. Global epidemiology of nonalcoholic fatty liver disease-Meta-analytic assessment of prevalence, incidence, and outcomes. Hepatology.
2016;64(1):73‑84.
2. Mittal S, El-Serag HB, Sada YH, Kanwal F, Duan Z, Temple S, et al. Hepatocellular Carcinoma in the Absence of Cirrhosis in United States Veterans is Associated With Nonalcoholic Fatty Liver Disease. Clin Gastroenterol Hepatol. 2016;14(1):124-131.e1.
3. Yasui K, Hashimoto E, Komorizono Y, Koike K, Arii S, Imai Y, et al. Characteristics of patients with nonalcoholic steatohepatitis who develop hepatocellular carcinoma. Clin Gastroenterol Hepatol. 2011;9(5):428‑33.
4. European Association for the Study of the Liver (EASL), European Association for the Study of Diabetes (EASD), European Association for the Study of Obesity (EASO). EASL-EASD-EASO Clinical Practice Guidelines for the management of non-alcoholic fatty liver disease. J Hepatol. 2016;64(6):1388‑402.

Fermer le menu