COMMUNICATIONS AFFICHÉES AFEF 2021

Résumé N° : PO_14

Principes et performance du SCAP : une nouvelle méthode non-invasive prometteuse pour diagnostiquer la stéatose hépatique

C. Stern*, A. Ngo, D. Thabut, V. Ratziu (Paris)

Introduction : Plusieurs méthodes non-invasives complémentaires sont disponibles pour le diagnostic de stéatose hépatique dans la pratique clinique actuelle : biomarqueurs (FibroMax) et examens d’imagerie (échographie hépatique, FibroScan et IRM). Une nouvelle méthode utilisant le paramètre d’atténuation contrôlée guidé par échographie (SCAP) a été développé. L’objectif de cette étude est d’évaluer le SCAP en définissant la technique et les valeurs seuils.

Patients et méthodes ou matériels et méthodes : 160 patients atteints d’hépatopathie chronique ayant réalisé des tests non-invasifs ont été inclus. Les données cliniques, biologiques et histologiques avec moins de 6 mois d’intervalleont été recueillies. Le paramètre d’atténuation contrôlée (CAP) par le FibroScan (FS) a été réalisé par 2 opérateurs expérimentés avec la technique classique au niveau de la ligne axillaire moyenne. Le SCAP et la vitesse ultrasonore (SSP) en utilisant le SuperSonic MACH30 (SS) ont été mesurés 3 fois au niveau de chacune des lignes axillaires moyennes, postérieures et antérieures (total de 9 mesures). La technique la plus simple et fiable a été examinée. Les valeurs seuils du SCAP et de la SSP ont été définies en utilisant le CAP (> 275 dB/min) pour le diagnostic de stéatose. Les performances diagnostiques des valeurs seuils du SCAP et de la SSP ont été étudiées en utilisant la biopsie hépatique (PBH) comme méthode de référence. Les variables associées à la discordance entre SS et PBH ont été analysées.

Résultats : Les caractéristiques des patients étaient : âge moyen 55±14 ans ; hommes 58% ; MAFLD 53%, hépatites virales 27% ; IMC moyen 28,1±5,8 kg/m2 ; ALAT médian 34±4 UI/L. Les données de FS et SS ont été analysées chez 153 patients (4 ont été exclus car FS non fiables, 1 FS non fait car pacemaker, 1 SS non fait car troubles cognitifs et 1 FS/SS non faits car mauvaise échogénicité). Les médianes du FS et du CAP étaient 6,5 kPa (2,5 – 66,9) et 265 dB/m (141 – 400), respectivement. La médiane des 3 mesures SCAP utilisant 1 mesure au niveau de la ligne axillaire moyenne, 1 postérieure et 1 antérieure présentait une aire sous la courbe ROC de 0,90 [IC 95% : 0,84 – 0,96] pour le diagnostic de stéatose. La performance diagnostique de la médiane des 3 mesures SSP était inférieure avec une aire sous la courbe ROC de 0,77 [IC 95% : 0,69 – 0,85]. Pour valider la valeur seuil du SCAP ≥ 0,44 (Se = 81%, Sp = 81%) pour le diagnostic de stéatose marquée (>33%), 20 patients ayant une PBH (75% S>33%) ont été analysés. Parmi ces patients, seulement 2 faux-négatifs ont été observés (VPP = 87%, VPN = 60%). Aucun paramètre n’a été identifié comme associé à la discordance entre SCAP et PBH pour le diagnostic de stéatose.

Conclusion : Un diagnostic non-invasif rapide et fiable de stéatose hépatique peut être obtenu par la médiane de 3 mesures de SCAP (ligne axillaire moyenne, postérieure et antérieure) en utilisant le SuperSonic MACH30.

L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt

Fermer le menu