COMMUNICATIONS AFFICHÉES AFEF 2021

Résumé N° : PO_17

Evaluation du score FAST chez les patients ayant une élasticité hépatique élevée au cours de la stéatopathie hépatique non alcoolique

Z. Benzarti*, L. Belhajammar, A. Oueslati, S. Tlili, S. Nsibi, O. Bousnina, L. Kallel (Ras Jebal, Tunis)

Introduction : La mesure de l’élasticité hépatique par Fibroscan a révolutionné la prise en charge de la stéatopathie hépatique non alcoolique (NAFLD). En effet, une élasticité ≥ 10Kpa indique une fibrose avancée, et nécessite une prise en charge rigoureuse, pouvant justifier un traitement pharmacologique. Récemment, le score FAST a été introduit afin de stratifier le risque de NASH-F (stéato-hépatite avec de la fibrose significative, F≥2) chez les patients ayant une NAFLD (1). Ainsi une valeur ≥ 0,67 est associée à un risque élevé de fibrose avancée, tandis qu’une valeur ≤ 0,35 permet d’éliminer ce risque. Un travail mené par l’équipe de Aggarwal et al (2) a étudié la concordance entre les valeurs du score FAST et celles du Fibroscan notamment chez les patients ayant des valeurs élevées d’élasticité hépatique. Les résultats étaient en faveur de l’insuffisance du score FAST dans la stratification du risque de fibrose chez les patients ayant une NAFLD.
L’objectif de notre étude était, à l’instar du travail sus cité, d’évaluer la concordance entre le score FAST et le Fibroscan en présence d’une élasticité hépatique élevée chez une population Tunisienne de patients ayant une NAFLD.

Patients et méthodes ou matériels et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective menée sur des patients présentant une NAFLD, qui se sont présentés à notre service pour un Fibroscan entre Janvier 2018 et Mars 2021 avec une surcharge métabolique à l’échographie. Ont été exclus, les patients ayant une consommation excessive d’alcool, ceux ayant une sérologie virale B et/ou C positive ainsi que les patients ne disposant pas de bilan hépatique datant de moins de 03 mois. Les valeurs de l’élasticité hépatique et de la CAP (Controlled Attenuation Parameter) ont été recueillies. L’analyse statistique a été faite moyennant le logiciel SPSS.26 (p significatif si <0,05).

Résultats : Au total, 252 patients ont été inclus, d’âge moyen égal à 54 ans (23 – 86 ans). Il s’agissait de 66 hommes et de 162 femmes (sexe ratio H/F = 0,4).
Un total de 25 patients avait une élasticité ≥ 10 Kpa, indiquant une fibrose avancée. Parmi ces patients, seuls 14 (56%) avaient un score FAST ≥ 0,67, concordant avec le fibroscan. Par ailleurs, 20% des patients ayant une fibrose avancée au Fibroscan, étaient classés à faible risque de fibrose significative par le score FAST (≤ 0,35). Tous les patients ayant une fibrose avancée au fibroscan avec un score FAST discordant avaient un taux normal de transaminases (<30 UI/L). Nous avons également noté que le score FAST était indéterminé (entre 0,36 et 0,66) chez 24% des patients ayant une élasticité ≥ 10 Kpa.

Conclusion : Dans notre étude, la concordance entre une élasticité hépatique ≥ 10 Kpa et un score FAST ≥ 0,67 était observée dans 56% des cas uniquement. Ce résultat rejoint celui retrouvé par Aggarwal et al et confirme que la stratification du risque de fibrose chez les patients Tunisiens ayant une NAFLD ne peut pas tenir compte exclusivement du score FAST, surtout en cas de taux normal d’ASAT.

L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt

Références : 1. Newsome PN, Sasso M, Deeks JJ, Paredes A, Boursier J, Chan W-K, et al. FibroScan-AST (FAST) score for the non-invasive identification of patients with non-alcoholic steatohepatitis with significant activity and fibrosis: a prospective derivation and global validation study. Lancet Gastroenterol Hepatol. 1 avr 2020;5(4):362 73. 2. Aggarwal P, Harrington A, Singh T, Cummings O, Kohli A, Noureddin M, et al. Evaluation of the FAST Score in Patients with Nonalcoholic Fatty Liver Disease and High Liver Stiffness Measurements. ACG 2020 Annual Meeting

Fermer le menu