COMMUNICATIONS AFFICHÉES AFEF 2021

Résumé N° : PO_36

Dépistage non invasif des varices oesophagiennes : est-ce possible ?

A. Hassine*, A. Hammami, W. Dahmani, W. Ben Ameur, N. Elleuch, A. Braham, S. Ajmi, A. Ben Slama, M. Ksiaa, H. Jaziri, A. Jmaa (Sousse)

Introduction : Les varices oesophagiennes (VO) est une conséquence redoutable de l’hypertension portale (HTP). L’objectif de notre travail était d’évaluer l’utilité des marqueurs non invasifs biologiques et radiologiques dans la prédiction des VO.

Patients et méthodes ou matériels et méthodes : Patients et méthodes: nous avons mené une étude rétrospective monocentrique, incluant tous les patients suivis pour cirrhose et qui ont été hospitalisés dans notre service durant les années 2019 et 2020. Tous ces patients ont eu une endoscopie digestive haute. Les données sociodémographiques, et clinico-biologiques des patients ont été étudiées. Nous avons comparés deux groupes de patients : groupe 1 (présence de VO) et groupe 2 (absence de VO).

Résultats : Cent huit patients ont été colligés, d’âge moyen 64.81± 8.27 ans, dont 81.5% sont des hommes. L’IMC moyen était de 24,87 ± 2,45 kg/m2. L’étiologie de la cirrhose était post-virale B dans 51.9% des cas, post-virale C dans 33.3% des cas, éthylique dans 3.7% des cas, auto-immune dans 3.7% des cas et indéterminée dans 7.4% des cas. La cirrhose était classée Child-Pugh A, B et C dans respectivement 66.7%, 29.6% et 3.7% des cas. 37% des patients avaient une ascite. Le score de Meld moyen était 10.62 [7-22]. Les VO étaient détectées dans 74.1% des cas : grade 1 (14.8%), grade 2 (33.3%), grade 3 (25.9%). Le taux moyen de l’albuminémie était 29.15 ± 5.05 g/l chez le premier groupe vs 33.29 ±3.89 g/l chez le 2ème groupe avec une différence statistiquement significative (p=0.046). Le taux des plaquettes était 83 200 ± 30 651,865 /mm³ chez le 1er groupe vs 175 428,57 ± 67 356,903/mm³ chez le 2ème groupe avec une différence statistiquement significative (p=0.01). Le diamètre moyen de la rate était 150.45 ± 31.87 mm chez le 1er groupe vs 130.57 ± 19.63 mm chez le 2ème groupe sans différence statistiquement significative (p=0.07). Le rapport taux des plaquettes/diamètre de la rate était significativement plus bas chez le 1er groupe comparativement au 2ème groupe (577,717 ± 232,08 vs 1402,70 ±683,73 ; p= 0.018). Ce taux n’était pas significativement associé au grade des VO (p=0.35). Par ailleurs, aucune association significative n’était retrouvée avec l’âge ou l’IMC (respectivement p=0.4, p=0.8).

Conclusion : Les données de notre étude suggèrent que les marqueurs non invasifs et non endoscopiques tels que le taux de l’albuminémie, le taux des plaquettes et le rapport taux de plaquettes/ diamètre de la rate, peuvent être utilisés afin de prédire la présence ou non des VO chez les patients cirrhotiques. L’utilisation de ces facteurs permet de diminuer le recours à l’endoscopie digestive.

L’auteur n’a pas transmis de déclaration de conflit d’intérêt

Fermer le menu