Résumé n°EP_02

Expérimentation de mise en place des parcours de soins « Maladies du Foie » dans le cadre d’une CPTS en milieu rural, avec l’appui du centre expert hospitalier territorial de référence et de proximité

F. Chaffraix*, M. Royant, S. Tripon, M. Doffoël, P. Schmidt, C. Barth, A. Saula, C. Roos, O. Ruffenach (Strasbourg, Wasselonne, Wasselone)

Introduction :
Une hépatite est une inflammation du foie indolore qui provoque des cicatrices (fibrose). Elle peut être liée à plusieurs causes (principalement les virus, l’alcool et le syndrome métabolique) et évoluer, sans signes cliniques identifiables par le patient ou son médecin, vers une cirrhose et un cancer du foie. L’identification le plus précocement possible de la fibrose hépatique et de son etiologie permettra de réduire le risque évitable et important de mortalité.

Patients et méthodes / ou matériel et méthodes : Une Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS) en milieu rural, avec un desert médical au niveau hépatologique, addcitologique et endocrinologique, a lancé en collaboration avec le Centre Expert Hépatites une expérimentation pour améliorer l’organisation sanitaire du diagnostic précoce de la fibrose du foie par l’utilisation d’un outil accessible et facilement interprétable par les médecins (FIB-4). L’objectif est de faire entrer les patients avec une fibrose sévère dans un parcours de soins (virale, alcoolique métabolique) coordonné. Un protocole opérationnel a été établi entre acteurs de santé du territoire (Biologistes, Médecin Géneraliste, Infirmieres, Pharmaciens, Dieteticienne, Kiné, Coach sportifs…) et de proximité (CHG, CHU, centre expert, CSAPA, médecins liberaux).

Résultats : Un protocole operationnel associé à une formation préalable des professionnels de premières lignes et un rôle majeur du médecin généraliste associé à l’infirmière ASALEE qui pratique l’Education Therapeutique du Patient en Ville, permet aux patients concernés d’avoir un parcours de soins spécifique et personnalisé accessible depuis leur territoire de vie.Cette organisation adaptable et reproductible permet l’accès au doiagnostic et aux soins des populations concernées pour réduire le nombre de cancer du foie et la mortalité liées. Ainsi des patients qui n’auraient jamais eu accès à ce dignaostic ont une chance réel d’accompagnemennt afin de modifier leurs comportements et aboutir à une meilleure prise en compte de leur santé quelque soit leur lieu de residence ou de vie. Au bout de 5 mois de lancement du projet, sur 4412 patients potentiels avec les données necessaires au calcul du FIB-4 (597 prescriptions du score par des médecins), 106 avait un FIB-4 >2,67 (54 chez les patients où le score a été prescrit specifiquement),  12 FibroScan ont été prescrits pour la confirmation diagnostic de fibrose, 5 nouveaux patients ont vus leur fibrose sévère confirmée et ont intégrés un des 3 parcours identifiés.

Conclusion :
Grâce à un protocole spécifique défini directement avec les acteurs de terrain et un accompagnement pour la coordination des soins de proximité, le projet a permis une prise de conscience des enjeux réels en santé publique pour les maladies du foie. Cependant, il faut du temps avant de systématiser le processus pour tous les patients concernés du territoire. Mais quel est le prix d’une vie sauvée?

Les auteurs déclarent ne pas avoir de conflit d’intéret

Remerciements : Aux professionnels de la CPTS pour leur dynamisme, leur investissement et leurs idées innovantes et particulièrement les membres du COPIL du projet
A l’équipe du centre expert pour son investissement et son expertise indispensable dans ce projet innovant en santé publique

Figure 1